Inde - Récits

Le TAJ MAHAL

 

Ce qui m'émeut avant tout, dans l'histoire de ce lieu, c'est d'abord le témoignage d'amour d'un homme à son épouse.

 

J'ai plaisir à parcourir les allées du jardin à la Moghol, en admirant le reflet parfait du Taj Mahal dans le bassin central.

Je contemple les détails et les fines ciselures de marbre blanc, ainsi que leurs incrutations de pierres précieuses et semi-precieuses : le jaspe du Penjab, les saphirs et lapis-lazuli du Sri-Lanka, le corail de la mer rouge, la cornaline rose de Perse,

les grenats du Gange.

 

Comme l'Inde, tout ici est contraste, de pleins et de vides, d'éléments concaves et convexes, d'ombres et de lumières.

 

Les chatoiements du marbre blanc scintillent au clair de lune, se teintent délicatement de rose à l'aube,

et reflètent, le soir, les rayons du soleil couchant.

 

L'édifice dégage une poésie qui fait battre le coeur de ceux qui le visitent.

Mon coeur n'a pas été épargné.

 

 

 

ME SUIVRE

  • Facebook Classic

© 2016 par Nicolas FELLI. Créé avec Wix.com